Le fenouil

fenouil

 

Fenouil (doux) – Foeniculum vulgare

Famille : Apiacées

Dans la médecine naturelle comme dans la cuisine, on voit souvent l’usage des graines ; les feuilles peuvent cependant être utilisées ainsi que le bulbe, et, pour le fenouil de Florence, la tige. Les graines contiennent de l’huile essentielle.

 

Ah, le fenouil ! Les plus cuisiniers d’entre nous connaissons bien cette plante. Utilisé pour les viandes, sauces et soupes de toute sorte, le fenouil a bien gagné sa place dans notre cuisine moderne. La nature fait cependant bien les choses : le fenouil n’est pas seulement une herbe culinaire délicieuse, il s’agit aussi d’une aide précieuse pour notre système digestif. Comme quoi, il est facile d’inclure des plantes médicinales à son quotidien sans se casser la tête !

 

Voici une petite liste de ses propriétés :

*Digestif

*Anti-inflammatoire

*Antispasmodique

*Carminatif

*Galactagogue

 

Comme pour la grande majorité des plantes médicinales, l’usage du fenouil pour ses vertus n’est pas chose nouvelle. Les Égyptiens de l’Antiquité, déjà se servait de la plante. Les romains (qui lui donnèrent son nom), qui cuisinaient pour se soigner comme pour se nourrir, utilisaient et faisaient pousser le fenouil pour ses propriétés. Hippocrate et Dioscoride ventèrent ses mérites, ainsi que Sebastian Kneipp. Au moyen âge, on le suspendait aux portes pour chasser le mal sous ses diverses formes. L’histoire du fenouil est cependant plus complexe et rependue ; poussant en Asie et en Afrique aussi, c’est une plante qui s’est glissée dans la culture et la médecine de nombreux peuples. Elle est originaire de l’Europe méridionale, et est encore très populaire dans la cuisine européenne, beaucoup plus que celle nord-américaine.

 

Comme nous l’avons dit plus tôt, la force du fenouil se situe dans son action pour le système digestif. Étant une plante carminative, c’est-à-dire qui aide à contrôler les flatulences, il apaisera les estomacs de plusieurs. Il aidera aussi aux ballonnements ; spécialement après un copieux repas qui fera travailler tout notre système digestif. Ses effets antispasmodiques calmeront le système digestif irrité. Plus généralement, c’est une plante qui supporte le processus de digestion au complet ; une bonne tisane une vingtaine de minutes avant un repas est un excellent moyen pour préparer le processus de digestion à la tâche qui s’en vient.

 

Pour la femme, le fenouil agit sur les crampes menstruelles, les apaisant. Une simple infusion de fenouil suffit souvent ; il n’est pas nécessaire de le mélanger avec d’autres plantes pour obtenir des résultats. Il est aussi un bon galactagogue ; c’est-à-dire qu’il favorise la production du lait maternel. Durant la grossesse cependant, il faut l’utiliser en modération, puisqu’il a une action sur le système reproducteur. Si vous faites quelques recherches cependant, vous verrez que les sources se contredisent sur l’usage lors de la grossesse ; donc dans le doute, il faut rester prudent. Le fenouil, de toute façon, est une plante qui ne doit pas être abusée ; nous y reviendrons un peu plus tard.

 

Certaines personnes utilisent le fenouil pour la santé des yeux ; particulièrement en compresse, avec une infusion refroidie. Le fenouil étant anti-inflammatoire, il est utile lors de cas d’inflammation. Dans le doute cependant, il faut toujours consulter un professionnel de la santé, spécialement lorsqu’on traite les organes si sensibles que sont les yeux.

 

Le fenouil est une belle plante, mais une plante qui nécessite de la modération. Pourquoi ? Parce que le fenouil est riche en anéthole (comme l’anis, qui ressemble d’ailleurs particulièrement au fenouil), qui peut être toxique à haute dose. L’huile essentielle de fenouil par exemple, qui est particulièrement concentrée, est à utiliser avec beaucoup de précaution, et à éviter complètement si vous êtes enceinte. Si vous souhaitez utiliser l’huile essentielle, il serait préférable de consulter un aromathérapeute. Les effets secondaires sont nombreux ; nausées et vomissements, fatigue, dermatite de contact, photodermite, et même des convulsions.  Ne vous en faites pas cependant ; ajouter quelques repas à votre semaine contenant du fenouil n’est pas suffisant pour provoquer des effets secondaires, ou encore boire une tasse d’infusion par jour. Écoutez toujours votre corps cependant, et, dans le doute ; cessez, et aller consulter un professionnel de la santé !

 

Voici un bel article décrivant l’utilisation culinaire du fenouil, et vous donnant quelques suggestions pour son utilisation.

Voici quelques recettes contenant du fenouil :

Potage au fenouil et à la poire

Salade de fenouil

Salade d’oranges et de fenouil

Tarte au fenouil confit

 

Sources :

 

  1. LABERGE, Danièle et Al. Fenouil. Herbotheque, 2010. 50 p., ISBN 978-2-89486-203-2
  2. SAINT-LAURENT, Agnès et Al. Médecines de la nature, Sélection Reader’s Digest, 2015. 351 p., ISBN 978-2-92438-234-9
  3. SCHAFFNER, Willi. Les plantes médicinales et leurs propriétés : manuel d’herboristerie, Delachaux et Niestlé, 1993. 215 p., ISBN 3-905039-16-1
  4. Auteurs variés, Anethole, https://en.wikipedia.org/wiki/Anethole
  5. Grieve, A modern Herbal, http://www.botanical.com/botanical/mgmh/f/fennel01.html
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s